Archives
LE SOFA

KANKAN : le Bembeya Jazz est à l’honneur !

En marge d’un concert, qu’ils comptent offrir ce mercredi 22 novembre 2017 dans les locaux du camp  militaire de Kankan, les responsables du célèbre orchestre guinéen, le Bembéya Jazz national, ont animé un point de presse ce lundi. Il a été question d’expliquer les contours d’une tournée nationale qui doit les amener dans toutes les régions militaires du pays.  L’imposant parcours du groupe musical a aussi été évoqué.

Après Kindia et Labé, le fulgurant orchestre de la Guinée est à Kankan, pour rendre un vibrant hommage à la réussite de la réforme des forces de défense et de sécurité en Guinée, initiée par le régime Alpha Condé. C’est du moins ce qu’a expliqué, au cours du point de presse, l’administrateur général du Bembeya Jazz, Sékou Legros.

De son côté, le Guitariste de renom et chef d’orchestre, Sékou Bembéya Diabaté a précisé : «…ce sera l’occasion pour les populations du Nabaya, de découvrir le nouveau visage du Bembéya Jazz ». Selon lui, le groupe  s’est rajeuni grâce notamment aux recrutements et à la formation de plusieurs jeunes artistes, qui assurent aujourd’hui la relève. Pour cette fois, dit-il, le Bembéya jouera des classiques qui ont toujours fait la fierté de la Guinée à travers le monde, comme la fameuse chanson intitulée ‘’Armée guinéenne’’.

Le Bembéya compte simplement réveiller les vieux souvenirs à l’occasion de ce concert-ci. Mais, son chef d’orchestre annonce des surprises : « … nous sommes en train de nous battre pour  être sélectionnés pour la célébration de la fête du 02 octobre, prévue au mois de décembre ici à Kankan. Si nous sommes retenus, alors on viendra proposer nos nouvelles chansons au publique de Kankan ».  a-t-il promis.

Dans la foulée, Sékou Bembéya a fait une déclaration plutôt triste : «  On a été complètement ignoré, comme tous les usines que le feu camarade Hamed Sékou Touré a légué comme héritage. L’Etat qui nous soutenait à l’époque, n’était plus dans cette optique. C’est pourquoi nous étions résolument tournés vers l’extérieur. On a participé à plusieurs festivals à travers le monde».

 Aussi, après le concert du camp ce mercredi en l’honneur des hommes en uniforme, le Bembéya  prévoit  un grand spectacle à la demande du grand public de  Nabaya, avant de prendre la direction de N’zérékoré, la quatrième région militaire du pays. Pour rappel, c’est dans cette région, plus précisément dans la préfecture de Beyla, que cet orchestre de renommée mondiale a été créé en 1961.

BERTHE Sékou Cheick.

Correspondant régional

Facebook Comments

Share This:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *