Archives
LE SOFA

62ème SESSION DES NATIONS-UNIES SUR LES FEMMES : la Guinée va présenter un rapport consensuel

La Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance a présidé ce mercredi 10 janvier 2018, une réunion de travail avec les différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre des plaidoyers que la Guinée portera à la 62ème session des Nations-Unies sur les femmes mais aussi lors de la journée internationale de la femme prévue en mars prochain.

En effet, la 62ème session des Nations-Unies sur les questions de la femme sera l’occasion pour la ministre Diaby née Sylla Mariama de porter la voix des braves femmes de Guinée auprès de l’instance Onusienne dans le cadre de leur autonomisation réelle. A l’heure où les Etats membres des Nations-Unies définissent des stratégies nationales pour mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030, le Gouvernement guinéen à travers le ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance fait de l’autonomisation des femmes guinéennes une priorité. C’est pourquoi, depuis un certain temps, les acteurs se retrouvent pour harmoniser les idées à la veille de ce rendez-vous majeur qui contribuera à résoudre la problématique de l’autonomisation des femmes dans le pays.

Pour la ministre Diaby Mariama, le message d’égalité, d’opportunités et d’autonomisation devrait conduire la Guinée à l’action et à un changement réel pour les femmes et filles partout dans le pays. Des progrès importants ont été réalisés en termes de parité dans l’éducation primaire et le gouvernement met l’accent sur l’autonomisation économique des femmes d’où la création des Mutuelles Financières des Femmes Africaines en Guinée par le Président Alpha Condé.

Cette année, le plaidoyer de la Guinée portera autour des défis et responsabilité en matière d’égalité entre les hommes et les femmes et l’autonomisation des femmes et filles en milieu rural conformément au thème mondial de la 62ème session des nations-unies sur les questions des femmes. Il sera notamment question pour la ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance de faire un plaidoyer sur le plan national en vue de faciliter la  participation et l’accès des femmes guinéennes aux médias et aux technologies de l’information et des communications, l’impact de leur utilisation en tant qu’instrument de promotion et d’autonomisation des femmes. Pour réussir ce pari la ministre Diaby Mariama Sylla échange avec les partenaires à tous les niveaux pour choisir un thème national, qui va permettre de faire le diagnostic des Mutuelles Financières des Femmes Africaines «MUFFA » pour voir son impact de la cadre de l’autonomisation de la femme mais aussi faire la promotion des TIC auprès des femmes.

Pour finir, la ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance dira qu’à la veille de la ténue de cette 62ème session des Nations-Unies sur les femmes, des commissions ont été mises en place pour permettre à la Guinée de présenter un rapport consensuel dans lequel un état des lieux portant sur l’autonomisation des femmes guinéennes sera ressorti.

 

 

La Cellule de Communication du Gouvernement

Share This:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *