Archives
LE SOFA

CONFÉRENCE-DÉBATS : les francs dits du Premier Ministre aux étudiants de Kankan

En marge de la fête d’indépendance, le Premier Ministre, Mamadi YOULA a animé ce dimanche 14 janvier 2018, devant les étudiants et encadreurs, une conférence-débats à l’Université de Kankan dont le thème portait sur : « la Politique Economique du Gouvernement et les Perspectives pour l’année 2018 ».

C’est dans une salle de l’amphithéâtre ‘’A’’ pleine à craquer que le conférencier a communiqué pendant deux heures sur le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES). Il était accompagné par les Ministres du Commerce, de la Jeunesse et les membres de son Cabinet.

Selon le PM, ce plan comprend 4 piliers : la promotion de  la bonne gouvernance au Service du développement ; la transformation structurelle de l’Economie ; la formation des Ressources Humaines  et la gestion durable du capital naturel. Au premier, il  a abordé  la construction d’un Etat de droit par une justice forte et le respect des règles de vie collective. Le 2ème point traite la transformation du potentiel guinéen pour influencer positivement le quotidien du citoyen. La formation des ressources humaines est un des éléments  fondamentaux du 3ème niveau du PNDES  et la gestion du développement en préservant les ressources naturelles.

Le Chef du Gouvernement guinéen a conseillé aux étudiants que les manifestations violentes et les casses accentueront davantage le retard du pays. Pour lui, ce retard n’est pas à l’actif des dirigeants actuels mais qui doivent l’assumer car le pays, après cinquante ans d’indépendance n’avait pas encore les éléments basiques du développement.

Après l’annonce d’une nette amélioration du taux de croissance, 6,6%, le conférencier  a conclu par les defis dudit plan qui sont  entre autres le respect de l’engagement de la Guinée, l’absorption du financement et le montage des projets bancables répondant à la fois aux attentes des populations et aux exigences des bailleurs de fonds.  Il a enfin rassuré l’auditoire que son équipe gouvernementale a réussi à redonner confiance aux partenaires techniques et financiers de notre pays. Et c’est cette confiance qui a permis recemment d’obtenir  à Paris, une intention de financement du PNDES à hauteur de  21 milliards de dollards. 

Sékou FOFANA, Correspondant Régional de lesofa.info à Kankan

Share This:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *