LE SOFA

BARRAGE HYDROELECTRIQUE D’AMARIA : Pr Alpha Condé de lance officiellement les travaux de construction

Le Président de la République Alpha Condé en compagnie de quelques membres du gouvernement a procédé au lancement officiel des travaux de construction du barrage hydroélectrique d’Amaria d’une capacité de 300 MW sur le fleuve Konkouré.

En effet, l’investissement de la société Tebian Electric Apparatus stock (TBEA) dans la construction de la centrale hydroélectrique d’Amaria consiste d’une part, à assurer la sécurité énergétique et d’autre part à participer au développement énergétique de la Guinée. L’objectif final est de fournir la garantie d’approvisionnement en électricité propre, efficace et de bonne qualité pour la Guinée et certains pays voisins. C’est pourquoi le Gouvernement sous la clairvoyance du Président de la République entend porter le taux d’accès à l’électricité à 65% à l’horizon 2020, favoriser la participation d’opérateurs privés dans la production, le transport et la distribution de l’électricité. Cela devrait être régi par un cadre réglementaire garantissant un traitement uniforme à tous les participants et surtout permettre de développer les potentialités hydroélectriques du pays en vue de renforcer son autonomie énergétique.

La centrale d’Amaria est le dernier niveau du processus de développement du fleuve Konkouré et la plus importante partie de la stratégie nationale de rajeunissement hydraulique. Les travaux de réalisation vont s’étendre sur une durée de 56 mois pour une capacité de 300 MW pour une hauteur de 60 mètres. Après l’achèvement du projet, il offrira la garantie de produire de l’électricité non seulement pour le projet intégré mais aussi pour le réseau principal national de Conakry. Un projet hydroélectrique parmi tant d’autres, qui selon le ministre de l’énergie et de l’hydraulique permettra de combler l’insuffisance en énergie. Un barrage réalisable suite au potentiel énergétique dont regorge le fleuve Konkouré.

Pour Cheick Taliby Sylla, Amaria est le dernier barrage et le dernier site aménageable sur le fleuve ‘’ Konkouré’’, qui recèle de fortes potentialités hydroélectriques pour le développement minier du pays voire de la sous-région. Il dira ensuite qu’il est très heureux que le Président Alpha procède finalement à la pose de la première pierre de ce barrage.

Poursuivant, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique rappellera que pendant la première République, un Ministère de l’Energie et de Konkouré a été créé. Mais malheureusement cela n’a abouti à rien. En 7 ans d’exercice de pouvoir du Chef de l’Etat Alpha Condé, le barrage Kaléta a vu le jour sur le fleuve Konkouré et Souapiti est en train d’évoluer à grand pas.

Prenant la parole, le Chef de l’Etat a une fois encore mis l’accent sur l’importance de l’énergie pour le développement, avant de réitéré son attachement à l’agriculture pour le développement de la Guinée. Président Alpha Condé estime que pour le développement, l’énergie occupe une place prépondérante c’est pourquoi il est impératif de transformer et moderniser le secteur énergétique du pays. Plus loin, il s’est félicité de l’assurance donné sur le fait que le barrage Amaria ne posera pas de problème d’étiage parce que c’est le dernier barrage, c’est la dernière retenue d’eau. Ainsi, la société TBEA s’engage à alimenter la Guinée en énergie afin qu’elle maintienne son chemin pour un développement économique.

 

 

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *