LE SOFA

POLITIQUE : la 19ème session du comité de suivi de l’accord politique tenue à Conakry

Le vendredi 26 janvier 2018, la 19ème session du comité de suivi de l’accord politique du 12 octobre 2016 s’est tenue au Palais du Peuple, sous la direction de son président, le général Bouréma Condé, par ailleurs ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Ont pris part à cette session : des représentants de la Mouvance, de l’Opposition, de la Société civile, de la CENI, de la Communauté internationale et des membres des commissions techniques.Le ministre Bouréma Condé, dans ses propos liminaires, s’est félicité du climat qui prévaut aux quatre coins du pays pendant cette période de campagne électorale. Une situation qu’il met à l’actif de tous les acteurs politiques, de la société civile et de la communauté internationale. Il a ensuite informé le comité de la réception du matériel offert récemment par l’Union européenne pour améliorer ses conditions de travail. En sa qualité de président du comité de suivi de la mise en œuvre de l’accord politique du 12 octobre 2016, monsieur le ministre a rappelé l’impérieuse nécessité de respecter à la lettre le code de déontologie des administrateurs territoriaux.

Dr Oumori Sanoh de la CENI, dans sa communication, a tenu à saluer et à féliciter le comité de suivi, la classe politique, la société civile et la communauté internationale pour le soutien inestimable qu’ils ne cessent d’apporter à l’organe de gestion des élections en Guinée. Il fera savoir que la cellule d’action et de suivi du processus électoral est à 13ème session. L’honneur est revenu au commissaire Kader Aziz Camara, chef du Département ‘’Démembrement’’ de la CENI, de donner les statistiques par rapport au taux de distribution des cartes d’électeur dans les 342 communes urbaines et rurales que compte le pays. A la date du 25 janvier, ce taux se présente de la manière suivante dans les huit régions administratives : Boké (62, 37%), Kindia (64, 48%), Labé (75,54%), Faranah (74,12%), Kankan (78,89%), Mamou (82,13%), N’Zérékoré (72,79%), Conakry (76,85%). Au niveau national, ce taux est de 73, 50%. Etienne Soropogui, le patron des opérations de la CENI, a axé son intervention sur les séries de formations en cours en faveur des acteurs du processus électoral : agents des bureaux de vote, membres des CACV (Commission administrative de centralisation des votes), membres des commissions de réception des résultats. Il a par ailleurs indiqué, avec regret, que le cas des magistrats devant siéger au sein des CACV n’est pas réglé à ce jour. A partir du 29 janvier, des superviseurs devraient être déployés sur le terrain jusqu’au 11 février.

Bakary Diakité a communiqué sur l’avis à manifestation d’intérêts lancé il y a quelque temps par la CENI pour le recrutement d’un cabinet en vue de l’audit du fichier électoral, l’un des points de l’accord politique du 12 Octobre.

La Commission ‘’Fichier-CENI-Elections communales’’ n’aura fait que soutenir et corroborer la communication faite par la CENI.

Après la 18ème session du Comité de suivi, la Communication ‘’Neutralité et Communication’’ dit avoir fait une sortie sur les ondes d’une radio privée de la place pour parler des acquis du dialogue politique.

Au niveau de la ‘’Commission juridique et Indemnisation’’, on continue de recevoir la liste des victimes, réparties en trois catégories : les personnes décédées, les handicapés à vie et les victimes de pillages.

Dans les débats, les participants ont demandé des éclaircissements, soulevé des questions et fait des suggestions dans une atmosphère bon enfant.

Avant de lever la séance, le président du comité de suivi de l’accord politique, le général Bouréma Condé, a, au nom du président de la République, Pr. Alpha Condé, et de son Premier ministre Mamady Youla, remercié tous les participants, notamment les partenaires techniques et financiers pour leur disponibilité et leur engagement sans faille dans la mise en œuvre de l’accord du 12 Octobre.

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *