Archives
LE SOFA

ELECTIONS MUNICIPALES: les résultats tombent au compte-gouttes

En Guinée, cinq jours après la fermeture des bureaux de vote, la Commission électorale (CENI) dévoile les premiers résultats partiels du scrutin municipal. Cependant, il s’agit seulement d’une quinzaine de communes qui connaissent désormais leurs résultats définitifs. Plus de 300 communes attendent toujours. Difficile, par conséquent, de dégager les premières tendances nationales ou même régionales.

Voilà « le moment tant attendu : la proclamation solennelle des résultats définitifs partiels… » ! A la Commission électorale, une première cérémonie est organisée. Il reste encore du chemin, assume le président de la CENI.

« Que nous reste-t-il donc ? Recevoir les résultats provisoires des Commissions administratives des centralisations de vote. Les procès-verbaux que nous avons reçus, ici, à la CENI, environ 263 procès-verbaux sur 342, seront proclamés au fur et à mesure de leur traitement », a-t-il précisé.

Car en effet, certaines Commissions n’ont pas encore terminé la compilation des résultats. A Ratoma par exemple, l’une des cinq communes de Conakry, la capitale, il restait environ, vendredi à la mi-journée, une quinzaine de quartiers sur trente-quatre à dépouiller.

« Il nous reste également à suivre les contentieux portés devant les juridictions nationales. Il est impératif que les juridictions statuent et vident le contentieux, avant toute procédure de proclamation », a ajouté le président de la CENI.

Parmi les contentieux, figurent des procès-verbaux de résultats écartés à cause d’irrégularités comme des ratures, une absence de signature ou encore un transport effectué dans des conditions obscures, se justifie la CENI. Pour que ces votes soient comptabilisés, il reste désormais quelques jours aux partis politiques pour déposer un recours devant la justice.

Share This:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *