LE SOFA

COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS 2023 : La mission de prospection du Cocan à Labé

La tournée à l’intérieur du pays se poursuit pour la délégation technique du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nation 2023. Cette fois, c’est la ville de Labé qui a reçu la mission chargée de prospecter les infrastructures dans les villes choisies pour abriter la CAN GUINEE 2023.

 

A cette occasion, les autorités de la ville avec les cadres préfectoraux et régionaux se sont entièrement mis à la disposition de la mission. Dans son adresse, le préfet de la ville de Labé, Safioulaye Bah, a exprimé tout son plaisir et sa joie de recevoir cette delegation, estimant que sa préfecture est en mesure d’organiser la CAN 2023. Puis, il a affirmé que depuis quelques semaines déjà, les autorités de la région se sont mobilisées pour l’accompagnement du comité dans sa mission de prospection.

Il faut dire que, comparativement à Boké et à Kindia, la région administrative de Labé dispose d’un terrain de 60 hectares avec une possibilité d’extension pour la construction d’un stade à Daralabé situé à 15 km du centre-ville. A cela s’ajoute le stade Saifoulaye Diallo qui pourrait être choisi pour des matches d’entrainement, l’Aéroport et d’autres infrastructures hôteliers/hospitaliers qui auront également besoin d’être rénovés ou entièrement construits.

De son côté, le Gouverneur de la Région administrative de Labé, Sadou Keita, a affirmé que sur le plan de l’hôtellerie, le défi est immense et les efforts devront être importants.

Côté Santé, le Gouverneur, contrairement aux autres secteurs, se félicite d’avoir un hôpital régional performant, car il  répond aux normes et en plus de ça il est en partenariat avec celui de Strasbourg en France. Il a souligné que leur hôpital est en mesure de lutter contre les maladies cardio-vasculaires et dispose notamment d’un service de traumatology performant.

Sur le plan de sécuritaire, Sadou Keita a affirmé que le service de sécurité de la région est confronté à de sérieuses difficultés liées à l’effectif et à l’équipement des gendarmeries.

Malgré les différentes difficultés énumérées par les autorités de la région, il existe tout de même un atout majeur dans le cas de Labé: le domaine réservé pour les infrastructures sportives (CAN 2019 et 2021), à Daralabé, qui mesure 60 Hectares a tous ses documents juridiques, à en croire les cadres du Ministère en charge de l’habitat de Labé. Ce site qui reste extensible pourrait abriter le village CAN et le Stade.

A l’issue de ces échanges, la delegation du COCAN GUINEE 2023 a mis le cap sur la ville de Kankan dans le Nabaya.

 

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *