LE SOFA

IMMIGRATION : le gouvernement et l’OIM s’engagent à créer des opportunités pour les jeunes

La Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance a reçu ce mercredi en audience, le Directeur Régional de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’Organisation Internationale pour la Migration ‘OIM’.
Au cours de cette audience, Richard Danziger et Diaby Sylla Mariama ont échangé sur des sujets liés à la réintégration durable en faveur des migrants retournés en République de Guinée, l’élaboration et l’adoption d’une loi sur la traite des enfants, le renforcement des capacités des assistants sociaux mais aussi la question d’autonomisation des femmes.
Pour le Directeur régional de l’OIM, la République de Guinée dispose de la meilleure politique de réintégration des jeunes migrants retournés de la sous-région ouest Africaine. Poursuivant sa communication, Il s’est félicité des bonnes relations de coopération de son institution avec la Guinée. Richard Danziger a précisé que la migration est une question prioritaire pour tous les pays aujourd’hui. C’est pour cette raison, il s’est dit disposé à traiter de certaines questions spécifiques liées à ce phénomène de plus en plus préoccupant.
Pour sa part, la Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance a réitéré l’engagement du Gouvernement à travers son département à poursuivre les efforts consentis sur le terrain pour la réintégration des jeunes migrants retournés. Selon, Diaby Sylla Mariama il est impératif de travailler en synergie pour obtenir des résultats sur le terrain permettant de stabiliser les enfants de Guinée. Cela passe par l’amélioration des communautés d’origines des enfants et leurs stabilisations sur place à travers une innovation pour changer la mentalité au niveau des parents qui poussent leurs enfants mineurs vers l’immigration Guinée explique-t-elle.
Pour finir, la Ministre Diaby Sylla Mariama et le Directeur Régional de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’Organisation Internationale pour les Migrations ‘OIM’, sont convenus sur la nécessité de renforcer la sensibilisation autour de ce phénomène tout en œuvrant en faveur de la création d’opportunités économiques permettant d’encourager les femmes et les jeunes guinéens à rester au pays, et contribuer effectivement au développement durable du continent.
La ministre Diaby Sylla Mariama et Richard Danziger ont également insisté sur la nécessité de prendre certaines mesures permettant d’aboutir à des actes positifs concourant à détourner les jeunes du chemin de la migration clandestine.

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *