LE SOFA

PREMIÈRE EDITION DU SADEN : Le gouvernement et le centre international du commerce font le point de l’organisation

Moins de cinq jours, avant le lancement officiel de la première édition du Salon des entrepreneurs de Guinée, le gouvernement guinéen à travers le comité d’organisation a animé ce jeudi, une conférence de presse. Ce point de presse a permis aux membres du comité d’organisation d’apporter d’une part, plus précisions sur le déroulement de ce rendez-vous mais aussi, d’autre part, de décliner le programme de l’édition qui est une première du genre en Guinée.

Pour cette première édition, ce sont plus de 2 000 participants attendus et 100 conseillers, experts, guinéens et étrangers venants de tous bords qui seront présents dans la capitale guinéenne pour échanger, partager et trouver des pistes de solutions à l’amélioration des conditions de l’écosystème de l’entrepreneuriat qui constitue un moteur clé pour le développement d’un pays.

Cette première édition du SADEN pilotée par le gouvernement et le Centre du Commerce International (ITC), vise à pallier et à trouver des méthodes nécessaires à l’accompagnement des porteurs de projets et des entreprises. C’est pourquoi le Directeur Général de l’AGUIPE, a tenu à rappeler que le SADEN intervient à un moment opportun pour la Guinée dans toute sa dimension.

Poursuivant, Sékouba Mara dira que la problématique qui a conduit le gouvernement à organiser ce salon est liée à la fragmentation des initiatives d’appui de sources diverses, un accès à l’information et au financement très difficile, un manque de garantie pour l’accompagnement des entreprises naissantes, le développement du système informel dans le pays et le non-paiement de la fiscalité.

Pour sa part, le représentant du Centre du Commerce International ITC a mentionné que son institution est une agence conjointe des Nations Unies et de l’organisation mondiale du commerce qui est basée à Genève, avec un mandat spécifique de travailler avec les entreprises à caractère privé tout en développant les PME au niveau local, régional et international, mais également de les intégrer dans les chaînes de valeur internationales. C’est dans ce contexte que le gouvernement intervient en étroite collaboration avec ITC pour aider les jeunes à développer leurs projets mais également promouvoir ceux déjà qui ont des entreprises en difficultés précise Sadiq Sayed.

Durant deux jours, le gouvernement et le centre du commerce international vont à travers ce salon accompagner les acteurs du monde de l’entreprenariat en favorisant l’émergence, la promotion des opportunités de la culture des investissements et favoriser le partage des expériences, mais aussi faciliter l’accès à l’intelligence commerciale et accompagner les entrepreneurs à travers des initiatives déterminantes.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *